Soyons Bons samaritains et agissons pour la survie des victimes d'arrêt cardiaque

Parce qu’il n’y a pas de temps à perdre lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardiaque, les sapeurs-pompiers du Val-d’Oise ont signé un partenariat avec Staying Alive, une application de géolocalisation de citoyens engagés.

L’objectif : gagner quelques précieuses minutes pour la réalisation du massage cardiaque. En téléchargeant l’application Staying Alive, vous devenez un Bon Samaritain et agissez pour la survie des victimes d’arrêts cardiaques.

Comment cela fonctionne ?
L’application est reliée au centre de traitement de l’alerte des pompiers, qui reçoit et traite les appels du 18 et du 112. Lors d’un appel pour un arrêt cardiaque, les opérateurs envoient les secours, et localisent en parallèle les Bons Samaritains à proximité. Ces derniers reçoivent une alerte sur leur smartphone pour se rendre auprès de la victime et commencer le massage cardiaque en attendant l’arrivée des sapeurs-pompiers. Plus la réalisation des gestes de secours est précoce, plus la victime 
a de chances de vivre.

L’application est non contraignante : le bénévole peut indiquer qu’il n’est pas disponible lors de la réception d’ une notification. D’autres Bons Samaritains prennent le relais. Il peut également désactiver le service quand il le souhaite.

Vous pouvez aider les sapeurs-pompiers en vous inscrivant sur l’application Staying Alive !

Quelques minutes pour télécharger Staying Alive
Quelques minutes... c’est souvent ce qu’il manque pour sauver une personne lors d’un arrêt cardiaque.
Quelques minutes... c’est le temps que vous mettrez à devenir un Bon Samaritain.

Les étapes clés :
1- Téléchargez l’application Staying Alive.
2- Créez votre profil de Bon Samaritain.
3- Attendez d’être déclenché pour aider à sauver des vies.

Rôle du Bon Samaritain
Staying Alive permet aux personnes volontaires, les Bons Samaritains, d’être alertées par les services d’urgence en cas d’arrêt cardiaque à proximité afin de porter secours à la victime avant l’arrivée des secours professionnels.

Une fois le profil créé vous pourrez : 
· être déclenché pour apporter un défibrillateur près de la victime ;
· être déclenché pour réaliser les premiers gestes, si vous êtes détenteur d’un diplôme de secourisme.

Une minute de gagnée, c’est 10% de survie en plus. Alors, prêt à faire un geste altruiste et solidaire ? >> Téléchargez Staying Alive.

 

Repères : 

L’arrêt cardiaque en chiffres
Dans le Val-d’Oise, c’est 854 arrêts cardiaques
chaque année, soit près de 3 arrêts par jour.

Il est fatal dans 95% des cas sans prise 
en charge immédiate.
Son taux de survie en France est de 5%.

Chaque minute passée sans massage cardiaque, c’est 10% de chances de survie en moins.
Il survient 7 fois sur 10 devant témoins, mais moins de 25% de ces témoins font les gestes de premiers secours (massage cardiaque).

4 victimes sur 5 qui ont survécu à un arrêt cardiaque ont reçu les gestes de premiers secours par le témoin